Michèle de Luzy :
BEES1-BFEE3

DU Ethologie du cheval Université de Rennes


De l' Ethologie...
J'ai découvert l'éthologie à travers ma meute de chiens nordiques (3 huskies et 2 malamutes). Je parle ici de la science qui consiste à observer et étudier le comportement animal sans interférence de l'être humain. J'ai donc commencé à lire, en amateur, les ouvrages de K.Lorentz, D.Mech, M.Kiley-Worthington. Puis en 2010, je concrétise cette démarche et j'obtiens après 2 ans un DU d'Ethologie du Cheval à l'Université de Rennes.
L'équitation éthologique tend à décoder le comportement du cheval afin de structurer des méthodes de dressage simples, efficaces, compréhensibles par le cheval et sécurisantes pour le cavalier.

 

De l' Equitation...
Je suis un "pur produit" de l'équitation classique. Dans ma jeunesse, je monte en CSO (4è et 3è catégorie) et en hunter (5è au championnat de France). Puis désireuse de monter en concours complet et n'ayant pas de cheval adapté, je décide de rentrer en formation au Haras de Rosière aux Salines qui forme les BEES en concours complet. Forte de mon diplôme, mais surtout riche d'une expérience en équitation que je dois à mon instructeur Monsieur Y.Rousseau, je retourne à mon "vrai" métier (professeur d'anglais) et je continue à monter en amateur .
En 2001 je découvre Pat PARELLI aux journées éthologiques . Fascinée par les résultats qu'il obtient, j'entreprends une formation au Haras de la Cense et je poursuis en PNH jusqu'au Level 4 (freestyle, on line, liberty) . Je suis une formation chez Nicolas BLONDEAU mais j'ai eu surtout l'immense plaisir d'assister aux stages de John LYONS (2003) Ray Hunt (2005), Ken Faulkner, Dave Stuart lors de leurs venues en France. J'obtiens le BFEE3 en 2007. Dans le même temps, dès que l'occasion se présente, je travaille avec des enseignants "classiques".
En parallèle, je continue à développer mon activité professionnelle spécialisée en équitation éthologique.

...Je ne m'occupe pas de savoir qui est "nouveau" ou "ancien" maitre, l'éthologie m'aide à comprendre le comportement des chevaux et à leur offrir le meilleur environnement possible, tant dans leur quotidien que lors des séances d'apprentissage; l'équitation classique me conforte dans l'idée que le travail doit être un travail progressif,visant à améliorer la bio mécanique du cheval . Les "nouveaux " ET les "anciens" maitres ET les scientifiques m'ont appris que l'équilibre physique des chevaux ne peut exister en dehors de l'équilibre émotionnel.

.